Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BienvenuEs

Cojoloco, tiré de l'espagnol, signifie: " Le boiteux-fou"

 

Tout en restant très hétéroclite, ce blog ne poursuit aucune thématique si ce n'est mon propre délire.  Il se veut aussi un terrain de découverte pour les enfants qui apprécient particulièrement les animations.

Je profite par la même occasion de mettre un peu d'ordre dans mon passé, qui souvent très mouvementé n'a conservé qu'un ordre chronologique. 

 

Il y a    curieux

 

 Musique d'accueil:

 'Valso-Por-Amikoj'

Recherche

Blablatons !

     


    Le plus souvent

dès 21h00 (GMT+1)


   N'hesitez pas

   à me faire  un petit

   coucou!

 

    Gnac, gnac, gnac !

Archives

3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 00:00

Les dossiers s'enchaînent  mais ne se ressemblent pas.

Voici le troisième dossier :

  La Suisse versus le Monde  

 

Il s'agit ici de faire une comparaison succinte, sur la bases de statistiques publiées soit par l'ONU soit par l'annuaire économique géopolique mondial :" l'état du monde" entre la Suisse et d'autres pays du monde. Cette approche est le travail d'une recherche personnelle en fonction de la planification d'un tour du monde. J'en profite pour vous faire partager les pays sur lesquels je mon intérêt se tourne.

Les commentaires de personnes connaissant les pays en question, sont les bienvenues, je dirais mêmes qu'elles sont attendues. Vos informations seront peut-être décisives le jour où nous ferons le choix de notre itinéraire pour notre tour du monde en famille dont le départ est prévu pour le courant de l'année 2010.

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 00:00

Kirghizstan         

 

Superficie : 199 900 km2

Capitale : Bichkek

Population : 5 047 000 habitants

 

 

Situé en Asie centrale :

(Kazakhstan ; Kirghizstan ; Ouzbékistan ;Tadjikistan ;Turkménistan)

 Selon les statistiques: (ONU et Etat du monde) 

 Le Khirghizstan est presque 5x fois  plus grand que la Suisse. Le PIB par habitant est 10x moins élevé. Par contre un Khirghize pollue 4x moins qu’un Suisse. Bien qu’il y pleuve 2,5x moins leur ressource en eau est 2x plus élevée.

En moyenne l’espérance de vie au Kirghizstan est de douze ans inférieure.

 

 

 

En rapport à la population, il y a, au Kirghizstan,  12,5x moins de véhicules à moteur, 10x moins de télévision, et 22x moins de circulation de l’information (journaux).

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 14:41
Aujourd'hui, comme tous les jours, en rentrant du travail, je longe les quais à vélo. Après la pluie de ce matin, le ciel se découvre et à travers l'air pur, au-dessus du lac, le Môle encore enneigé se dessine avec clarté sur la rive opposée.

Le vélo me permet ,depuis plus de 20 ans, de considérer l'espace et le temps d'une manière différente. Pour moi, le vélo représente une des rares parcelles de liberté que l'on peut encore fouler au quotidien.

Quelques passants déambulent , mais il fait encore frais et les quais sont plutôt vides, les mains dans les poches, le guidon lâché, je me laisse vivre cet instant de plaisir en toute tranquilité.
Je reprends mon guidon, peu avant d'arriver au pont du Mont-Blanc, lorsque le quai se rétrécit . A cet instant, un couple m'interpelle. Tout en freinant doucement,et me dirgigeant vers eux, je m'aperçois, qu'ils portent des badges.

- Chouette! Des mormons! me dis-je, ironiquement. Et bien, les ayant, tous deux, en face de moi, ma déception s'accroît à la relecture de leurs étiquettes: Agent de Civilités. Kesako?

- Monsieur, il est interdit de circuler à vélo sur les quais! Ne croyant pas mes oreilles, mes yeux s'équarquillent de plus belle. Lui, il est plutôt mignon, avec ses joli yeux verts. Il parle. Pendant ce temps , elle se tient en retrait ou en renfort. Elle observe.

- Excusez-moi, mais il n'y a pas grand monde sur les quais. J'appelle le bon sens de Monsieur à la rescousse, ses yeux ne respirent pas la bêtise, c'est peut-être aussi un être humain!

- Vous êtes amendable! Sonne la voix claironnante de Madame Renfort

- Voyons,  je parle à monsieur, sans exclure madame... je circule depuis plus de 25 ans à vélo qu'il pleuve, neige ou vente, et je vous dirais que ce matin encore les quais étaient déserts, et vous voudriez  m'amender alors que je les anime d'un peu de vie en passant!

- Vous n'avez qu'à leur écrire! Aboie Madame Renfort sans lâcher son os.

- Ecoutez, nous sommes juste là pour vous avertir, et nous sommes payés pour ça. Ajoute Monsieur.

- Je trouve bien dommage que vous soyez payés pour ça, alors que je pollue certainement moins que mes voisins, montrant d'un geste large, les véhicules sur la route à côté de nous, et que ce problème me semble bien plus grave!

Le Monsieur me regarde intensément, il a vraiment de beaux yeux, je sens qu'il ne veut pas être juste beau et con. Je souris et rajoute une couche :

-  D'ailleurs, je circule avec respect et je suis même prêt  à m'arrêter pour discuter avec des inconnus quitte à leur rendre service.

- Il cède.  Alors s'il vous plaît circulez à droite, en longeant bien les arbres. Mais sachez que c'est à vos risques!

- Elle persiste, ayant bien appris sa leçon: MAIS SUR LE PONT, C'EST STRICTEMENT INTERDIT!

Je donne un coup de pédale et les laisse tous les deux derrière moi. Puis, je traverse le pont, à vélo, en réfléchissant à cette rencontre mormonienne. Bilan, la pauvre dame est déjà trop gâtée, son conditionnement est efficace à 100%, elle est prête pour passer flic. Lui par contre, on peut encore le sauver ou du moins le sortir de ce mauvais pas qui lentement l'entraîne sur la pente glissante de la bêtise.

Alors, s'il vous plaît , Messieurs et Mesdames les élus :

 - Arrêtez d'avoir de nouvelles idées pour dépenser notre argent, mieux vaut quelques jours de chômage en plus que des pseudos flics bien pensant pour nous faire la morale! Les mormons, eux au moins, je ne les paye pas avant qu'ils m'aient convaincus!














J'en profite donc pour annoncer la prochaine CRITICAL MASS :

Les Verts, les Jeunes Verts et l'Association "Roue libre" invitent les personnes soucieuses de promouvoir des formes "douces" de mobilité à participer à une Cycloparade, le dimanche 11 mars 2007, en marge du Salon de l'Automobile. Rendez-vous : 14 heures, place Neuve.

Venez à vélo, patins, trottinette, monocycle ou skate-board...


Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 08:48
Un vrai coup de coeur, pour ce best-seller(1996 V-O;2003 V-F), qui m'est tombé entre les mains cette semaine. Léger à lire, malgré le passage à vide dans lequel le personnage principal est plongé le jour de ces 25 ans et qui constitue la trame principale de l'histoire.

Sous un aspect naïf, le personnage principal aborde un ensemble de questions essentielles à sa guérison. Un art de réfléchir et de se poser des questions, avec une bonne dose d'humour à chaque page. Le rire révélant ainsi au lecteur, une profondeur que la simplicité du texte ne laisse pas présager et qui, pourtant ,est déjà contenue dans le titre même de l'oeuvre!

De l'ironie, de la dérision et de l'absurde qui m'ont offert, tout au long du roman,le plaisir de lire avec le sourire aux coins des lèvres.


Erlend Loe est  né en 1969 Cet  auteur norvégien s'adresse finalement à un public large, ses oeuvres pour jeunes et moins jeunes sont traduites en plusieurs langues. Méconnu à l'étranger, il est incontournable dans la littérature norvégienne contemporaine. Critique engagé face à la société norvegienne et la technologie galopante, ces dernières oeuvres poursuivent le cheminement et la réflexion du personnage de "Naïf.Super". Vivement que l'une d'entre-elles me tombe à nouveau dans les pattes!

 
    *   2006 Prix Européen des Jeunes Lecteurs
      Naïf. Super. (Gaïa)

-

    * 2006 Prix Tam-tam du Livre de Jeunesse -
Catégorie J’aime lire (7-11 ans)

      Kurt et le Poisson (La Joie de Lire)




Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 12:06

Je reprends contact, en douceur, avec Mon Blog qui a été délaissé depuis une éternité!

Emporté, en premier lieu, par le flux des activités incessantes auxquelles m'a soumis la vie contemporaine, les frottements de tous styles sont devenus de plus  en plus intenses dans mon fort intérieur, dégageant une chaleur imperceptible, mais se transmettant, pas à pas, à l'ensemble de mon être. Le feu couvait en moi, et certains signes auraient dû me mettre la puce à l'oreille.

A mon contact quotidien, ce fut d'abord, un premier  ordinateur qui se mit à surchauffer, n'arrivant plus à suivre les commandes parkinsonniennes de mes doigts fébriles et contagieux. Puis le second ordinateur, une vielle bête fidèle, âgée de 7 ans, qui survivait grâce à son pace-maker, ce dernier tacotaquait régulièrement en attendant l'impulsion suffisante qui maintenait à chaque fois son souffle machinal et irrégulier. Mais cette fois, son pace-maker n' y put rien et il subit une crise cardiaque définitive.
Paix à leurs âmes!

Ensuite, moi-même, je n'ai su percevoir la vigueur de l'incendie ,déjà présente, dans mon coeur et corps. Et  non, malheureusement  ce n'était, ni de l'amour, ni de la passion,
mais bel et bien un feu plus pernicieux, celui qui naît de la résistance aux  torrents de demandes, aux  avalanches d'interactions, aux pressions désespérées de mes propres exigeances.
Le feu couvait sous le bois de mon propre bûché. Puis d'un seul coup, la flamme est apparue des profondeurs oubliées de ces enfers refoulés que la vie et l'expérience marquent de leurs fers rougeoyants.

L'autodafé s'embrasa à une vitesse folle, remontant les brûlures émotionelles de mon enfance volée,  laissant s'envoler les vapeurs nauséabondes des souffrances conditionnées de mon adolescence, faisant fondre ma chair plastifiée par une morale déséthiquée.

Dans une puanteur  sans égale, s'élevait alors la sombre fumée d'une colère noire, étouffante et envahissante pour les curieux de basse naissance, dénués d'amour et de dignité. Puis, la pluie se mit à tomber remplissant les orbites vides de mes yeux déjà disparus, nettoyant  mon corps fait de cendres poussiéreuses.  Avec patience et espoir,  mon  âme  purifiée se mit  en tête de recoller l'ensemble de tous ces restes calcinés, de bois et de chair, pour  faire un  nouveau corps plus en accord, avec sa propre essence et  notre déesse Mère à tous, la  Terre.



Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 20:16
Cette rencontre obienne à Genève, menaçait d'avoir lieu sous la pluie, heureusement, le soleil s'est pointé à l'heure du rendez-vous. A croire que même le soleil suisse est à l'heure. On peut pas en dire autant de La Loutre et de Fabichou, Grand-Prix oblige. Tant mieux pour moi, seul avec ses dames, Reby, Nado,et Frangines, pour profiter de la terrasse.

Les lascards se pointent, mais la serveuse les boude, résultat on déménage place de la Navigation, nouvelle terrasse, pour un soleil turc, plus chaleureux. Certains se connaissent déjà, d'autres,c'est leur première rencontre entre blogueurs. Ambiance bonne enfant, on se promet de remettre ça en septembre, mais cette fois-ci avec potlach  et tout et tout...



Je vous laisse deviner qui est qui?
Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 23:29
Le "Grand Phare" des genevois est tout petit, au bout de la jetée des très populaires des bains des Pâquis, il trône à lac ouvert. Comme tous les phares il est resplendissant la nuit. Mais dans son cas, c'est encore plus vrai tellement sa blancheur passe de jour inaperçue, et sa taille devient insignifiante face au "Jet d'Eau". Il n'en reste pas moins un phare, digne du nom, alors je vous l'ai photographié sous son aspect le plus intrigant.



Je l'apprécie le plus pendant l'hiver, lorsque le jour se lève tard et que je guette son signal matinal, le long du quai,  en pédalant pour aller bosser.

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
9 avril 2006 7 09 /04 /avril /2006 17:54
Mardi dernier 4 avril 06, les couleurs sur le lac étaient magnifiques.
Tous les matins pour rejoindre les quais, à vélo, je passe par le Parc des Eaux-Vives pour débarquer sur le lac.
Quitte à arriver un peu plus en retard, je n'ai pu m'empêcher de prendre quelques clichés.
Voir le lac, et faire le tour de la rade est un plaisir quotidien, qui me permet de démarrer la journée de bonne humeur.


Une fois au bord de l'eau, je prends toujours le temps de regarder la berge de droite à gauche, de N-W à S-W.
Sur la première photo(1) on voit la Perle du lac , devant le bâtiment brillant de l'ONU et en arrière plan vous pourrez  suivre, sur chaque photo, le Jura enneigé.
Sur cette photo(2) on devine au 2ème plan, le quartier des organisations internationales dont certaines surplombent le lac.


Photo(3):Mon regard se porte toujours, un instant, sur le bâtiment rouge, le Palais Wilson,  comme pour visualiser mon chemin, car je me faufile par sa gauche pour rejoindre mon travail.
Anciennement palace de luxe, construit 1875 , il a été le siège de la SDN dès 1919( Sociéte des nations. Brûlé suite à un incendie en 1987, et restauré depuis, il abrite le Haut Commisarit des Nations Unies aux Droits de l'Homme.


Photo(4)
Les quais se poursuivent cachant par ses bâtiments luxueux, le quartier des Pâquis. Le vrai quartier chaud et animé de la ville, le plus populaires et le plus mélangé depuis tout temps, terre d'accueil pour les immigrants. Coincé entre la gare et le lac.
Dans le coin, on devine le tremplin de ski nautique encore déserté pour cause de froid...




Photo(5).Cette vue sur l'entrée aux ports est mon deuxième repère, surtout les matins d'hivers, où je scrute avec nostalgie le phare et son signal.

Les jours de bises, je me réjouis d'entendre les tintements des cordages le long des mats. C'est presque ça, manque une pincée de sel pour compléter le film et me confondre complètement.
dB-D.



Photo(6)
Le lac se termine sur la rive gauche, avec baby-plage et les mâts des voiliers, à quais, dans le port des Eaux-Vives.

Il manque juste le jet d'eau pas encore allumé, je vous promet de la refaire avec Jet d'eau, à l'occasion. ;)







Photo(7)
Un Zoom au maximum sur baby-plage, lieu magnifique, donne sur lac comme sur une mer ouverte. Un coin apprécié par les gens de tout âge.

Les arbres n'ont pas encore leur tenue printannière. A leurs branches est accroché un vaste dispositif de pneus et cordes qui font la joie des petit et des plus grands. Une initiative de Jean-Georges, citoyen du quartier, et soutenue par les habitants.

Cette vue sur le lac si calme, cette plage encore déserte, me font rappeler tous le problèmes liés à la Grippe aviaires et je crains que les activités aquatiques ne soient pas vue d'un bon oeil cette année. En espérant que nous pourrons en profiter...

Dès que j'ai l'occasion, je vous ferai la vue du retour depuis l'autre rive, avec cette fois les Voirons, le Môle, les Alpes ( Mont-Blanc, si le temps est très dégagé) la Vielle-Ville et le Salève.



Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 00:19

                             

 Pour Marypistache, qui connaît les fées sur le bout des doigts, voici quelques images et liens qui pourront te donner une idée de qui sont les kenders.

Faisant partie des petites gens, les kenders ont l'apparence d'un enfant de 8 ans. On dit qu'ils ont la taille exacte pour regarder à travers les serrures des portes.

Curieux et kleptomanes, ils ne résistent pas à dépouiller leurs compagnons de route. Innocemment, ils trouveront toujours une explication pour justifier la présence des objets nouvellement en leur possession. Le sens de la propriété n'existe pas chez les kenders. D'ailleurs tout objet en leur possesion depuis plus de trois semaines est considéré comme un héritage familial de longue date.

Joyeux, et toujours prêts à voyager, ils collectionnent les cartes. Il n'existe pas de lieu qui résiste au Kender. On dit communément que: " Là ou peut s'introduire un rat , il y a déjà deux kenders"

Leur particularité principale, c'est de ne pas ressentir la peur, ce qui leur fait souvent prendre  des risques inconsidérés.  Leur réputation en font des compagnons peut souhaitables, même s' ils deviennent indispensables dans les  situations qui paraîssent sans issue ,  ils trouveront toujours la sortie sans se décourager.

 Le hoopack est l'arme incontestée du kender. Il s'agit d'une sorte de de lance, qui se termine par une  fourche, munie d'un lance- pierre. Le hoopack est plus un symbole qu'une vraie arme de combat. Néanmoins en le faisant tournoyer, il produit un son atourdissant. Le Kender évitera toujours le combat au corps à corps, mais n'hésitera pas à provoquer son adversaire , par des insultes et des grimaces, jusqu'à le rendre fou de rage, pour le déconcentrer complètement et tourner la situation à son avantage. 

Il n'y a pas mieux qu'un kender pour faire diversion face à l'ennemi le plus effroyable.

Tasselhoff Râcle-Pied est vraisemblablement le Kender le plus connu du monde de Krynn.(DragonLance)

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 21:53

Vercorin est un village situe à 1300m , côté sud de la vallée du Rhone. 

 Situé dans la montagne, au-dessus des villes de Sierre et de Sion, ce  petit plateau est habité depuis l' âge bronze. A cette époque, le glacier du Rhône occupait encore la plaine du Valais.

 

Cette petite animation sous forme de bannière, représentent les vues que l'on a depuis le village. Suivront dans un prochain article quelques photos volées à travers Vercorin.

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Mon blog
commenter cet article