Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BienvenuEs

Cojoloco, tiré de l'espagnol, signifie: " Le boiteux-fou"

 

Tout en restant très hétéroclite, ce blog ne poursuit aucune thématique si ce n'est mon propre délire.  Il se veut aussi un terrain de découverte pour les enfants qui apprécient particulièrement les animations.

Je profite par la même occasion de mettre un peu d'ordre dans mon passé, qui souvent très mouvementé n'a conservé qu'un ordre chronologique. 

 

Il y a    curieux

 

 Musique d'accueil:

 'Valso-Por-Amikoj'

Recherche

Blablatons !

     


    Le plus souvent

dès 21h00 (GMT+1)


   N'hesitez pas

   à me faire  un petit

   coucou!

 

    Gnac, gnac, gnac !

Archives

12 décembre 2005 1 12 /12 /décembre /2005 17:26

Karaj amikoj miaj,

Mi ricevas hodiaux la mian membrokarton de  la Universala Esperanto-Asocio (UEA). Mi estas vere fiera ecx se mi ne komprenas la tutan  cxi tiun skriptan. La administra vortlisto  estas malfacila kaj ne cxiam komprenebla. Mi ricevas ankaux la gvidlibron kiu estas tre interesa. En la gvilibron oni trovas multajn informojn pri aliaj esperantaj asocioj kaj grupoj.

Se vi volas scii plu pri la UEA:   http://www.uea.org

Gxis !

Mes chers amis,

Aujourd'hui, j'ai reçu ma carte de memdre de l'Association Universelle d'Esperanto(UEA). J'en suis vraiment fier, même si je ne comprends pas tout ce qu'il y a d'écrit- Le vocabulaire administratif est difficile et pas toujours compréhensible. J'ai reçu aussi un petit guide très intéresant. On y trouve répertoriée de nombreuses associations et groupe esperantophones

Si vous voulez en savoir plus sur la UEA: http://www.uea.org

A toute !

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Esperanto
commenter cet article
25 juillet 2005 1 25 /07 /juillet /2005 00:00

                                                       

Cette semaine se tient le 90e congrès mondial d'esperanto, dans la jolie ville de  Vilnius.

La belle langue de Zammenhof tient le haut du pavé de la capitale lituanienne. Zammenhof est né en 1859 à Bialystok, ville aujourd'hui polonaise, elle apartenait à l'époque à la Lituanie. Ce pays compte toujours  une forte communauté d' esperantophones.

Parlé par plus de 6 millions de personnes à travers le monde, dans plus de 120 pays, l'espéranto bénéficie d' un regain d'intérêt, pour diverses raisons.

-L'avènement d'internet permet aux intéresséEs de facilement  de communiquer et d'échanger, le nombre de nouveaux élèves est en constante augmentation. Son apprentissage sur internet est de qualité et gratuit.

-Alors que l'Europe se construit et devra définir sa ou ses langues officielles, l'esperanto se trouve être une solution sensée à différent niveau.

- N'étant pas une langue nationale, elle met sur un même pied les interlocuteurs qui l'emploient plus que n'importe qu'elle autre langues.

-Son apprentisage se révèle beaucoup plus facile, que celui de n'importe qu'elle autre langue, et par la même il incomparablement moins couteux. Et ce pour indépendemment de langue maternelle de l'élève !

- Cette langue n'avantage pas une culture  nationale et par voie de conséquence un pays, elle permet ainsi d'éviter une domination culturelle.

- Contrairement à ce que l'on pourrait penser , l'espéranto reste un allié de taille pour préserver le plurilinguisme.En effet, elle ne cheche pas à se substituer à une autre langue, mais plutôt à être un pont lorsque deux interlocuteurs ne parlent pas la même langue.

!Que le meilleur puisse émerger de ce congrès!

 

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Esperanto
commenter cet article
13 juillet 2005 3 13 /07 /juillet /2005 00:00

Karaj amikoj ,

Mi prezentas al vi la blogon de Salenka, kio estas plena de  brazila humoro.

Cxi lasta estas skribita per diversaj blogistoj. La tuta blogo estas en esperanto.

Mi deziras al vi multan plezuron.

Gxis Baldaux.

malFenomeno

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Esperanto
commenter cet article
2 juillet 2005 6 02 /07 /juillet /2005 00:00

Kara geesperantistoj!

Mi sxercas bonajn pagxarojn pri la Esperanton en la retafisxo , cxar mi konas malmulte la esperantan kulturon. Mi estas tre interesa pri la esperanto, cxar mi volas vojajxi kun la mia familio per la tuta mondo.(Poste mi rakontos al vi  pri nia projekto. Poste kvin jaroj ni  ekvojajxos per buso)

La Esperanto estas tre bona lingvon por kontaktigi. Ek de  tri semanoj mi skribas iomete cxie  tage.

Se vi konas bonan pagxaron, lasu ligilon al mi.

Dankon

 

 

 

Repost 0
Published by Cojoloco - dans Esperanto
commenter cet article
26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 00:00

 Les raisons sont nombreuses:


1) Parce que finalement l'idée reste séduisante, peut-être un brin utopique ou idéaliste.

Néanmoins, elle ne se rattache, ni à la population, ni à l'histoire d'une nation,

mais bien  plus à l'envie de communiquer , de rencontrer .

2) C'est une langue relativement facile, sa grammaire simplifiée est rapidement comprise.

3) Avec plus de dix millions d'esperantophones, cette langue trouve une renaissance avec l'internet.

4) Son utilité dépend de l'utilisation qu'on en fait, certes elle ne vous aidera pas à coloniser une région, ou à gagner un marché pour écouler vos produits, mais vous pourrez toujours rentrer facilement en contact avec des esperantophones d'autres pays qui seront ravis de vous apprendre ou de vous donner des informations sur ce qui les entoure!

5) Sa culture se développe, les sites sur internet sont innombrables en provenance de nombreux pays!

6) Son apprentissage gratuit  de qualité sur internet, s'est présenté comme un jeu pour moi

auquel je suis vite devenu accro...

 

 

Repost 0
Published by Jacques Sans - dans Esperanto
commenter cet article
26 juin 2005 7 26 /06 /juin /2005 00:00

Benvenon al la mia blogo!

Mi estas nova esperantisto kaj nova blogisto.

Mi eklernis la esperantan lingvon ekde malmulte tempo,

sed mi sxatas lerni libervole.

Iom post iom mi skribos pri alia subjekto en la mia blogo.

Mi klarigos kial mi lernis Esperanton en la proksima artiklo

Gxis!

 

 

Repost 0
Published by Jacques Sans - dans Esperanto
commenter cet article